ERIC LACAN

Paris – France

Eric Lacan

Fin des années 2000, Éric Lacan se fait connaître dans la rue sous le nom de monsieur Qui grâce à ses collages noir et blanc. Ses visages de femmes mystérieuses, tantôt élégantes tantôt décharnées, cachent une douce satire des diktats féminins imposés par la société et par la mode.

Des éléments graphiques – un entrelacement de cheveux avec ronces, fleurs et mots grattés à la surface de la toile – envoûtent le passant et laissent s’installer dans ces scènes un romantisme puissant, sombre et mélancolique. Le travail d’Éric Lacan est la continuité de son travail de rue. Il ajoute à sa palette plastique une incroyable technique, que ce soit dans le champ du papier découpé qu’en dessin ou en peinture. En découpant, avec une extrême minutie des feuilles de papier, il crée de véritables fourrés de plantes et de roses tels des couronnes mortuaires et réalise des portraits décharnés ahurissants de finesse.

Son jeu trouble et ambigu du noir et blanc explore l’héritage des graveurs du XVe siècle et de Gustave Doré et attire inéluctablement le spectateur dans un univers d’obscure clarté rehaussée d’une pesante finalité. Le travail d’Éric Lacan est représenté de façon exclusive en France par la Galerie Openspace qui lui a consacré à ce jour deux expositions personnelles : Seventeen Seconds (2013) et All Monsters are Human (2014).

#eric_lacan
Pagefacebook Monsieur Qui – Eric Lacan