STEW

Paris-France

 
1982 : A quatre ans à peine, STeW a déjà redessiné la tapisserie de sa chambre au grand damne de ses parents. Plus tard, STeW transforme ses cahiers de cours en cahiers de croquis, au grand damne de ses professeurs.
1996 : STeW découvre la bombe. Du cahier, il passe aux murs, aux terrains… puis aux trains sous le pseudonyme…… Au grand damne de la police française ! Dissident, il doit fuir la France et se cache en Belgique où il étudie les arts appliqués.

Il réalise sa première exposition solo en 2014 à Paris à la galerie NUNC.

Les illustrations de l’artiste urbain STeW nous font voyager dans un autre monde avec comme image principale, celle du samouraï, guerrier héroïque de la culture japonaise. Représentés en noir et blanc dans différentes postures, certains sont accompagnés d’une touche de couleur émanant du visage. Ecailles de poissons, vagues et autres motifs nous rappellent les estampes japonaises et nous donnent envie d’admirer à nouveau celles des grands maîtres tels Hiroshige, Hokusai ou encore Kuniyoshi. Le samouraï des temps modernes!

 

#stewearth
FB: Stew Lus (Stewearth)